Et maintenant?


Et maintenant ? Qu’allons-nous faire de l’émotion qui nous a saisis, ce dimanche 11 janvier où nous nous sommes trouvés si nombreux à marcher dans le calme et la dignité ? Il y avait, en ce moment tragique, une sorte de bonheur collectif qui se mêlait à la gravité.

Qu’allons-nous faire de toutes ces interrogations qui tournoient dans nos têtes comme des oiseaux chassés du nid par un bruit violent et qui ne savent où se poser ?

Tout fait débat. Plus rien ne va de soi dans cette France meurtrie, forcée de regarder ses plaies, ses divisions. L’attaque, armée par une idéologie monstrueuse, financée par des réseaux étrangers, instruite par des assassins bien entraînés, vient de l’intérieur : ce sont nos enfants, nos orphelins qui ont commis ces massacres.

Depuis quinze jours, le pays sidéré cherche un sens à ce que nous venons de vivre, et cela prendra du temps. Ne nous hâtons pas trop : ce que nous construirons à partir d’aujourd’hui nous engage, individuellement et collectivement. C’est une chance à saisir, ne la gaspillons pas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s