Haddock et les idoles


Le capitaine Haddock tel qu’il apparaît dans Tintin et le secret de la Licorne par Spielberg s’écarte du personnage vulnérable, immature, attendrissant des albums. Dans une scène étonnante on le voit même remonter le moral de Tintin, tel un coach sportif secouant son équipe dans le vestiaire après une première mi-temps calamiteuse. Ce dérapage dégoulinant de bons sentiments trahit la vérité du personnage et son rôle dans l’équilibre général de l’oeuvre. Si Tintin, selon Serge Tisseron, a pour vocation de dire l’ordre symbolique du monde (en Analyse Transactionnelle, on dirait qu’il se charge d’exercer le contrôle parental), Haddock, dans le rôle de l’enfant, en exprime le désordre profond, la part irrationnelle de la vie avec laquelle il nous faut bien trouver des arrangements.

Extrait : « Quel secret se cache derrière le visage lisse, éternellement adolescent, de Tintin ? Ou, plutôt, que peuvent nous apprendre les imprécations du capitaine Haddock, les extravagances de la Castafiore, les distractions du professeur Tournesol, sur le secret qu’Hergé, peut-être, se cachait à lui-même ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Une réponse à “Haddock et les idoles

  1. Joyeux Noel au Capitaine Krappock
    signé
    Bianca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s