Les deux génies


Le génie de la lampe et le génie des mots
Se rencontrèrent un soir, au crépuscule
Leur conversation dura jusqu’à l’aube
Puis ils se quittèrent en s’abstenant de toute promesse
Ils avaient vu dans le jeu l’un de l’autre
Et devinrent plus modestes

Publicités

Une réponse à “Les deux génies

  1. Bonsoir
    mais pourquoi ? Le génie n’empêche pas la modestie, et le génie peut-être simple aussi ? Les deux génies avaient ils la grosse tête au point de se jouer l’un contre l’autre ? S’ils avaient fait jeu commun, n’auraient-ils pas été géniaux, les génies ?
    Laisse nous croire qu’il y a des bons génies aussi dans ce monde.
    Bien à toi
    MJ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s