Archives de Tag: oser

La carte le territoire et le GPS (1/3)


Oser sa vie : bien sûr. Buencarmino, dès le début, souscrit à cet objectif ambitieux, et se propose d’encourager quiconque se met en chemin. La PNL est un outil formidable pour cela, à condition d’être pratiquée avec discernement et bienveillance. Catherine Cudicio, dans le Grand Livre de la PNL, donne cette définition : « la PNL, utilisée pour le développement personnel, aide l’individu à réaligner sa carte du monde en fonction des buts choisis. En effet, ce ne sont pas tant les difficultés réelles qui tendent à empêcher d’atteindre un objectif, mais bien davantage la représentation de celles-ci ». En plus sobre, version Sénèque, cela donne : « Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, mais parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles ». Autrement dit, la représentation que nous nous faisons de la difficulté, qui est une croyance (la carte), serait un obstacle souvent plus effrayant que la réalité « objective » (le territoire).

Oui mais… le coach, dans sa pratique, doit à ses clients de les accompagner avec bienveillance, selon la règle des 3P : Permission, Protection, et Puissance. Or le souci de la Protection incite à ne pas exposer son client à des dangers ou à des obstacles hors de sa portée. Devenir chirurgien ou un grand violoniste, passé un certain âge, n’est sans doute pas une ambition très réaliste. Le coach doit alors accompagner son client, l’aider à détecter les besoins, les centres d’intérêt sous-jacents à cette ambition pour le réorienter vers des activités permettant de satisfaire ses besoins, de nourrir ses intérêts, d’honorer ses valeurs. En somme, il doit l’aider à trouver un territoire où investir son énergie et ses talents. Pour le dire en langage d’aujourd’hui : avant d’allumer le GPS, il convient de bien choisir sa destination.

Illustration : carte de l’île de Ré.Image

Oser


Dédicace

Ce blog s’inscrit dans la continuité du travail de réflexion sur la transition professionnelle mené au sein du groupe AVARAP « Monday After ».  Tourné vers l’action et la réflexion positive, dans le but de préparer la rentrée, il est dédié à ma famille, à mes amis et à mes compagnons de lAVARAP, ainsi qu’à mes anges des deux mondes. De manière plus large, il s’adresse à toutes celles et tous ceux qui s’engagement ou souhaitent s’engager dans une vie plus colorée, plus intense, hors des chemins balisés.

J’aimerais les encourager par le récit de cette expérience à suivre leur désir et travailler selon leurs convictions. J’aimerais, avec leur aide, faire de ce blog un lieu de partage où l’on s’entraîne ensemble à confronter le doute et trouver les chemins du courage. D’avance je les remercie pour leurs commentaires, leurs témoignages ou tout simplement pour leur curiosité.

Il y a tellement de raisons de ne pas faire. Je vous propose d’oser.

A toutes et à tous je souhaite bonne lecture, et surtout bonne route : buen camino, avec un R.