Tenir (loin des gourous aux belles dents blanches)


Comment font-ils ? C’est la question que l’on se pose parfois, face au récit de combats rudes, qui en auraient fait renoncer plus d’un. Et pourtant, ils tiennent. Des femmes, des hommes, ordinaires ou célèbres, avec une sorte de courage particulier. Rarement spectaculaire. Ils, elles posent des actes qui finissent par s’accumuler avec la lenteur séculaire des stalactites au fond des grottes. Un jour, on s’aperçoit que quelque chose est là, vertical, et que ça tient. Une vie droite ou tordue sous la violence des pressions subies. Mais une vie tout de même.
Samedi dernier, le supplément « culture » du Monde livrait deux portraits de personnalités combatives, obstinées, magnifiques dans leur colère et leur intégrité. Judith, mère d’un garçon dyslexique, ne baisse jamais les bras face au système scolaire qui n’a de cesse de repousser son enfant à la marge. Elle forme avec son fils un tandem vacillant, mais qui va, chacun mobilisant ses ressources propres : capacité de s’attacher des amis protecteurs pour lui, rébellion persuasive pour elle. Le peintre Martial Raysse a passé plus de vingt années dans un exil intérieur, ignoré des galeristes et du public, préférant se nourrir de son potager et de son poulailler plutôt que de se compromettre à reproduire indéfiniment les mêmes formules. Il faut absolument voir sa rétrospective au centre Pompidou.
Ce qui les fait tenir ? La dignité, bien sûr, une vision, des valeurs droites comme des tiges de fer dans le béton armé.
Dans son best-seller « Pouvoir illimité », le coach et PNL-iste Anthony Robbins conseille à ses lecteurs de chercher des « modèles », c’est-à-dire des personnes qui atteignent leurs objectifs, et de les imiter. L’imitation, insiste-t-il, est la clé du succès. L’idée est de s’inspirer d’eux pour comprendre le système de croyances positives qu’elles ont su se construire, d’identifier leur stratégies et tous les ajustements au jour le jour qui finissent par dessiner une trajectoire gagnante, certes pas rectiligne, et non dénuée d’obstacles, mais d’obstacles surmontés, patiemment, avec persévérance et peut-être même la sourde rage de celles et ceux qui serrent les dents, encore et encore, là où tant d’autres auraient depuis longtemps baissé les bras.
On était loin de l’Amérique triomphante et des gourous aux belles dents blanches, avec ces deux portraits du Monde, et pourtant c’est bien cette attitude-là que je vous propose, à votre tour, d’imiter. Car il y a du bonheur, du plaisir, au bout de ce chemin-là. Dans Vivre, Mihaly Czickszentmihaly, l’un des pères de la psychologie positive, décrit l’expérience du flow, lorsque pris par une tâche captivante on oublie jusqu’au sens du temps qui passe.
J’étais moi-même si absorbé dans la rédaction de cet article que je n’ai pas vu venir le « voleur des trains », qui m’arrache le portable qui me servait de modem. Coup de chance, je venais juste de transférer les photos de la rétrospective Martial Raysse au Centre Pompidou. (ici)
Belle occasion de mettre en pratique, immédiatement, ma petite leçon de persévérance.

IMG_5799

Publicités

3 réponses à “Tenir (loin des gourous aux belles dents blanches)

  1. très bon post , Buoncarmino. Food for thought.Et je compatis pour ce qui est du vol brutal de votre smartphone. Cela doit pas mal bouleverser.J
    ‘ai étè piratée recemment , aussi envoyez moi votre nouvel e-mail, please.

  2. Le voleur ignoble poursuit lui aussi sa logique impitoyable, structurante de sa vie, voire de sa personnalité. Je rajouterais donc encore et encore, combien le travail de l’éducation sur les contenus mais aussi et surtout sur les valeurs, sont importants pour une société meilleure. La dignité bien sûr, mais aussi l’honnêteté et l’intégrité de la démarche des deux personnalités citées, cela me parait pour le coup le plus fondamental.
    Merci pour votre blog.
    MJ

  3. Merci Catherine et Matthieu. La meilleure réponse sera de reprendre les publications au plus vite. Catherine, le mail n’est pas affecté heureusement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s